IMG_8174

Word Forge Games propose un catalogue qui s’étoffe au fil des mois et dont le plus célèbre représentant est le fameux D-Day Dice. L’un de leurs prochains jeux me tient particulièrement à cœur - ceux qui me connaissent et qui ont eu vent de mes projets ne me contrediront pas – puisqu’il mêle Première Guerre mondiale et Steampunk.

Pocket Landship est un jeu de cartes qui a vu le jour suite à un concours sur Boardgamegeek et au cours duquel il a été primé. Il est jouable en solitaire ou à deux, en coopératif.

 Si le format poche est clairement assumé, le concept a tout d’un grand.

L’objectif est simple : détruire ses ennemis avant que celui-ci ne parvienne à percer la coque de votre char ou à réduire votre canon au silence.

Vous serez aux commandes du char de votre choix et vous devrez nettoyer le secteur de toutes les forces ennemies (infanterie, artillerie, chars…) qui vous seront opposées.

Première étape : la création de son unité. Le joueur a en effet la possibilité de la « paramétrer ». Il doit choisir une coque et un canon. Il peut ensuite choisir des sponsons ou des troupes de choc. Le joueur se retrouvera avec trois cartes devant lui. Pour finir, il choit un Commandant parmi ceux disponibles. Ceux-ci vous permettront, une fois durant la partie, de soigner vos unités ou d’infliger des dégâts supplémentaires à votre ennemi. La destruction d’unités ennemies vous permet d’acquérir des cartes Avantages qui procurent également des bonus uniques.

Le jeu est extrêmement simple dans son principe. On peut même l’affubler du qualificatif de « futé ».

Le joueur va affronter neuf unités ennemies (douze pour une partie en coopératif), réparties sur trois rangées. Le joueur lance trois dés et attribue ceux-ci comme bon lui semble à sa Coque/Canon/Sponsons ou Troupes de Choc. La valeur du dé détermine l’action entreprise. Si vous avez déjà joué à Claustrophobia, vous comprendrez aisément de quoi je parle. Au menu: dégâts aux unités ennemis, réparation de ses propres unités, possibilité de modifier le résultat d'un dé etc.

Puis ce sera au sytème de faire de même. 

La difficulté peut être modulée en augmentant ou diminuant le nombre d’ennemis.

Un jeu de campagne est prévu, avec six scénarios à la difficulté croissante.

Note : les graphismes présentés dans cette news ne sont pas définitifs.

Pocket Landship est un jeu de Scott Allen Czysz, publié par Word Forge Games. Le Kickstarter est prévu pour le 26 mars.

Il comprendra (au moins !!) :

-          27 cartes ennemies (Chars, Infanterie/Artillerie, champs de mines etc.

-          12 cartes pour le joueur (Coque, Canons, Sponsons, Infanterie de soutien)

-          6 cartes de Commandant

-          6 Cartes Avantage

-          6 dés d’action et 18 dés pour suivre les dégâts infligés.

 La campagne de financement va servir à dessiner de nouveaux profils et très certainement de nouvelles unités). Avec sa taille de guêpe, Pocket Landship devrait être accessible à un prix très intéressant. Sa portabilité pourrait en faire un nouveau compagnon que vous aurez du mal à ne pas emporter partout.

Ca ne prend pas de place, ça ne prend pas de temps, c'est diabolique, c'est Pocket Landship !!

Rendez-vous le 26 mars!

Votre char est prêt à pulvériser tous vos ennemis. 

Votre Coque et votre Canon. Les dés rouges correspondent aux points de vie et les bleux aux actions à entreprendre.

Quand vous détruisez deux chars ennemis, piochez deux cartes Avantage et gardez-en une.

Zoom sur une unité de Bazooka ennemie